en août, la librairie modifie ses horaires

durant tout le mois d’août, la librairie passe en « heure bleue » ! mettez vos montres à l’heure !

horaires été 2016

 


sacré monstre…

crocodile vitrine


vitrine mystère

après le poussin carnivore de l’été dernier,P1030285

 

devinez qui vient de débarquer sur la vitrine de la rue des Gras… les paris sont ouverts!

vitrine été 2016


la librairie, un sport de combat

merci à la rédaction du magazine Tout Clermont qui a consacré un bel article à la librairie dans leur dernier numéro, le n°5 : même s’il n’est pas de Chanel, il vaut le détour!

courrez l’acheter! en vente dans toutes les bonnes maisons de la presse…

article Tout Clermont 2 pages


kit de survie pour les vacances

ça y est, il est en place depuis hier : le traditionnel kit de survie pour les vacances!

vous le réclamiez haut et fort, vous trépigniez d’impatience…

le voici, le voilà, tout frais, tout beau : de l’aventure, du rire, du suspens, de l’amour, de la poésie, du tragique — pour les grands sacs et aussi pour les petites poches

et cette année, dans notre catégorie « allez, cet été, je m’y mets » :

— l’Enfer de Dante, dans cette magnifique nouvelle traduction donnée par Danièle Robert chez Actes Sud (édition bilingue);

Les Frères Karamazov, dans la traduction d’André Markowicz, également chez Actes Sud (en poche « Babel », 2 volumes)

après avoir plongé les années précédentes dans Proust ou Cervantès, osez cet été Dante et Dostoïevski!


M E R C I !

la lecture de ce qui suit est vivement déconseillée  :

  • aux âmes sensibles à l’émotion
  • aux âmes pressées

J+1 : nous y voilà donc, à ce fameux jour J, post-Ulule !

il y a 40 jours, on se lançait corps et âme dans cette bataille de la dernière chance au cours de laquelle, nous le savions, nous tirerions notre dernière cartouche

samedi soir, le 2 juillet, plus les minutes, qui nous amenaient au fatidique 23h59, avançaient et plus l’émotion grandissait

car à minuit, rien ne serait plus comme avant

et ça, pétard, ça brasse, ça fait vibrer et les mots qui viennent alors, car nous sommes bien des animaux dotés de la parole, semblent bien en-deçà des gestes qui eux, par notre réserve de je ne sais quels temps anciens, nous porteraient à vous prendre dans les bras, les uns les autres, et sûrement à fondre en larmes – je sais, 635 contributeurs, ça en fait des embrassades et des mouchoirs

MERCI : 5 lettres… ça paraît peu; mais 5 lettres bien ancrées dans le sol, sur lesquelles nous pouvons désormais nous appuyer car, voilà, ça a eu lieu :635 individus ont pris la peine de nous lire, de se mobiliser pour que la librairie de la rue des Gras ne ferme pas

M E R C I

Mobilisation : chapeau à vous tous qui avez sans cesse relayé l’information, distribué des tracts, propagé la bonne parole, relancé les amis, les amis d’amis, sans relâche

Energie : il en fallait, vous l’avez donnée, vous l’avez renouvelée car c’est vrai, certains jours, je me demandais où aller la puiser

Regard : sans le regard de l’autre, on n’existerait pas; alors, oui, indispensable, le regard, toujours bienveillant, des proches sur les idées, les textes, les vidéos qu’il fallait créer pour le projet – alors, on ravale sa fierté, on essaye d’ouvrir mieux les yeux et les oreilles; on peste et on se remet au travail qu’on pensait enfin avoir bouclé

Confiance : le mot total, oui, confiance – vous nous l’avez accordée, nous en sommes immensément fières – à nous d’être à la hauteur

Inouï : inouïe, cette aventure l’est en lettres majuscules : inouï, l’engagement de vous tous; inouïs, les témoignages de sympathie, de solidarité trouvés le matin glissés sous la porte, au courrier ou par mail, de personnes connues ou inconnues

MERCI – qu’on ne sait comment décliner au mieux pour vous faire sentir comme il est immense, large, de front, comme il est solide

et cet autre mot, ON : 2 lettres… ça paraît fou que dans si peu de lettres, tiennent autant de personnes; et pourtant… entendre chaque jour de ces fameux 40 jours ululesques, l’un ou l’autre d’entre vous, dire : « Alors, on en est où ? » ou bien : « Vous avez vu ! On en est à 80 %! » – alors oui, votre on donne des ailes !

sans vous, on ne pouvait y arriver – avec vous, on y est arrivé !

Et sans eux, le projet n’aurait pas pu se monter :

André Juillard, qui a accepté de créer un dessin offert en contrepartie – sa réalisation est en cours et son envoi devrait se faire courant septembre; encore un peu de patience

Tilin Madignier, qui du haut de ses 14 ans a accepté de réaliser, dans la joie et la douleur, les deux vidéos ululesques et pour cela, a dû se lever très tôt et se coucher très tard – la prof de gym de 3e 6 nous pardonnera, j’espère, les cours « séchés » discrètement, montage vidéo oblige

Telio Madignier, qui du haut de ses 11 ans a dû mettre la table tous les jours, même quand ce n’était pas son tour – la vie est vraiment trop injuste

Jean-Baptiste Juillard qui a supporté, sans broncher et toujours avec le sourire, tensions, surtensions, sur-surtensions, insomnies – Hollywood le harcèle au téléphone pour le prochain Mission Impossible 7

gardez le contact : d’autres news suivront!


campagne Ulule : H-14 !!

H-14 !!!!
il est 9h30, la campagne Ulule pour sauver la librairie se terminera aujourd’hui à 23h59…
le compte à rebours a commencé — on ne lâche rien, on continue à faire du battage et à ululer de concert!!
LIBRAIRE’S NOT DEAD

libraire's not dead


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 357 autres abonnés