poussez la porte et rentrez littéraire!

poussez la porte et rentrez littéraire!
du romanesque mais pas que, les sciences humaines ne sont pas en reste!
et ce n’est qu’un début, d’autres cartons vont déferler dans les semaines qui viennent…

 

Publicités

« Mathieu Riboulet, écrivain », documentaire

Sylvie Blum a consacré un très beau documentaire sur l’écrivain Mathieu Riboulet, diffusé sur France 3, lundi 30 juillet 2018
le film est disponible quelques jours encore : http://www.tv-replay.fr/…/l-heure-d-france3-pluzz-13087778.…
n’attendez pas!
on y retrouve la pensée toujours aussi habilement déroulée de Mathieu Riboulet, son regard, son humour, sa voix, son rire franc — et deux termes qui reviennent au fil des paroles : joie et élan

« Il parvient au sommet juste au lever du jour, pour voir le disque d’or émerger des splendeurs orientales. Dans un instant les pentes enneigées des montagnes étincelleront de pourpre. Il pensera à son père, à ses frères, à sa place sur la terre, à sa mère endormie, aux bras des hommes où se dissoudre, avant de regagner le monde, où l’on meurt pour de vrai. Un jour j’irai à Bongue. C’est le point de la terre où l’on est près du ciel. Avec Bastien, dans le grand ciel de Bongue où dorment les Indiens. »
(Mathieu RIBOULET, Avec Bastien, portrait. Éditions Verdier. 2010. 120 p. 14 €)


horaires d’été

été 2018


une semaine de frissons…

vous trouvez qu’il fait trop chaud? venez frissonner avec nous au festival Summerthrills!

du mercredi 18 au mardi 24 juillet, se déroule la troisième édition de ce festival clermontois du film d’horreur, au cinéma Les Ambiances

en ouverture, mercredi 18 juillet, à 20 heures, la projection du film Les Frissons de l’angoisse (1975), du réalisateur italien Dario Argento, avec en guest star, Mélanie, qui présentera l’autobiographie du réalisateur parue en février dernier aux éditions Rouge Profond, Peur

peur argento

celle ou celui qui claquera des dents en premier au fond de la salle aura perdu…

Dario ARGENTO, Peur, trad. par Bianca Concolino Mancini et Paul Abram. Rouge Profond, 2018. 360 p. 25€


ouverture samedi 14 juillet

tombe du soldat inconnu plonk

la librairie sera bien ouverte samedi 14 juillet MAIS horaires aménagés :

10h30-13h // 15h-19h


kit de survie pour l’été!

le voici, le voilà : le kit annuel de survie pour l’été! pour des questions d’équilibre, il s’agit là d’une courte sélection : quantité d’autres choix, sur table, dans la librairie, pour les grands, les petits et les moyens!

cette année, dans notre célèbre rubrique « allez, cet été, je m’y mets » :

  • Moby-Dick ou le cachalot,  of course!, de Herman Melville, dans la fameuse traduction de Philippe Jaworski sortie initialement en « Pléiade » et enfin disponible dans la collection « Quarto » (Gallimard, 2018)
  • Le Rivage des Syrtes, de Julien Gracq publié chez Corti en 1951

quant à la nouvelle table « cet été, osez un « classique »! », tout est dit dans l’énoncé : en maillot de bain, en rando, en transat, en cargo, en hamac, le classique, aussi, vous ira bien au teint!

des conseils de lecture, il y en a plein à la librairie! on vous y attend parasol à la main, tout l’été, sans interruption (horaires aménagés au mois d’août, mais on vous en reparlera le moment venu)!

 


in memoriam Pierre Landry

Pierre Landry 3

La nouvelle tombe ce matin : l’immense libraire Pierre Landry, qui avait créé la librairie Préférences à Tulle en 1998, s’est éteint jeudi 14 juin 2018

j’écris immense et immédiatement ce mot semble totalement dérisoire pour évoquer l’homme qu’était Pierre

il avait accepté de venir l’année dernière, le 28 juin 2017, pour parler d’un texte bref, mais dense, que les éditions William Blake and Co venait d’éditer, écrit par Pierre : Trois épiphanies

une libraire recevait un libraire… exercice difficile mais ô combien empli d’humanité, grâce à la délicate et intense complicité de Marie Huot

sans Pierre, je n’aurais jamais porté le projet de la librairie à Clermont-Ferrand

sans Pierre, je ne me serais jamais accrochée dans la tourmente

sans Pierre, tout devient moins lumineux

sans Pierre, plus de belle voix canadienne pour dire « Chère, tu ne tomberas pas! »