à l’heure où fleurissent les arbres fruitiers

à l’heure où fleurissent les arbres fruitiers aux fleurs si délicates, fleurissent également, ici et là, sur les réseaux « sociaux », des Journaux tenus par des auteurs/autrices, Journal de confinement, Journal d’anticonfinement, antiJournal de confinement voire antiJournal d’anticonfinement… l’humour d’un Eric Chevillard est heureusement là pour nous sauver de la dépression…

aujourd’hui, à lire sur les 4 photos de ce billet, le très pertinent texte paru dans Libération de Francesca Melandri, autrice italienne défendue à la librairie pour notamment ses deux derniers romans traduits en français aux éditions Gallimard : Plus haut que la mer et Tous, sauf moi
texte pertinent et au ton juste, au plus près des gens
à lire donc à l’heure où fleurissent les arbres fruitiers qui nous rappellent que, malgré tout, le printemps est là