à lire, à lire!

Puvoirs_N° 119

un huis-clos mené brillamment : un juge, un prévenu, un escroc… et l’article 353 du code pénal… le dernier roman de Tanguy Viel est… génial! [DM]

Tanguy VIEL, Article 353 du code pénal. Minuit.14,50 €

 

lun-lautre

Un jour Thomas passe la porte du jardin de la maison familiale et part. Astrid l’attend d’abord, puis réalise qu’il ne reviendra pas. Comment expliquer l’inexplicable, avancer dans l’incertitude, faire le deuil de ce qu’on a connu? Un très beau roman à deux voix/voies, porté par une langue sensible et juste.  A découvrir.  [ME]

La traduction française du titre, L’un l’autre, choisit de nous parler avant tout de l’humain, ce qui laisse dans l’ombre un des éléments importants de ce très beau roman que donne le titre original, Weit über das Land : le territoire que Thomas décide de traverser. [DM]

Peter STAMM, L’un l’autre, trad. de l’allemand par Pierre DESHUSSES. Christian Bourgois. 17 €

 

denise-au-ventoux

Denise et Paul — deux êtres qui se rencontrent; l’une révèlera à l’autre son humaine et tragique condition. Denise est un chien…; Paul l’emmènera un jour au mont Ventoux. L’exercice peut paraître difficile de mêler littérature et animal; l’auteur le réussit ici avec merveille et malice : nous suivons Paul et Denise à la trace! Un très beau roman, à la phrase juste, précise et ample.  [DM]

Michel JULLIEN, Denise au Ventoux. Verdier. 16 €

 

etre-a-distance

Enfermés dans leurs rêves, leurs études, leur corps ou leur passé, les personnages de ce roman se tiennent à distance de leur vie. Véra, grande poétesse chilienne, fait malgré elle le lien entre eux. Ce roman, porté par une langue sensible et expressive, nous propose une plongée dans la part secrète de chacun, et dans la littérature…   [ME]

Carla GUELFENBEIN, Être à distance, trad. de l’espagnol par Claude BLETON. Actes Sud. 22,50 €

 

fin-du-monde

Ourednik ou l’art de nous faire rire très noir sur notre monde et sa fin! Non pas la fin du monde mais la fin d’un monde — à lire de toute urgence, surtout par les temps qui courent, qu’ils soit électoraux ou non!  [DM]

Patrick OUREDNIK, La Fin du monde n’aurait pas eu lieu. Allia. 10 €

 

baba-segi

Baba Segi est un homme riche et comblé : il a 4 épouses et de nombreux enfants. Dans cette société nigériane contemporaine, les femmes n’ont guère voix au chapitre. L’auteur choisit donc de nous les faire entendre, ces voix. Si le rôle de chacune semble bien défini au départ, tout l’art de l’auteur sera de nous dévoiler avec subtilité, verve et énergie le dessous des cartes que ces femmes se doivent aussi de savoir battre, à leur manière — question de survie.  [DM]

Lola SHONEYIN, Baba Segi, ses épouses, leurs secrets, trad. de l’anglais par Isabelle ROY. Actes Sud. 22 €

 

dans-la-foret

Nell et Eva ont 17 et 18 ans, elles sont sœurs et vivent dans une maison au cœur de la forêt. Alors qu’autour d’elles la civilisation s’effondre, leur passion demeure malgré le chaos : la lecture pour Nell, la danse pour Eva. Et demeure évidemment cette forêt, au cœur de laquelle elles ont grandi et qu’elles vont devoir s’approprier pleinement pour survivre. Un roman magique, une fable poétique magnifique.

On regrettera la difficulté de rendre en français la pleine traduction de ce petit mot anglais du titre original, into (Into the Forest) qui, à lui seul, en dit beaucoup plus sur ce texte que notre plat dans… Il faut bien reconnaître la force de la langue anglaise dans ces petites choses…  [DM]

Jean HEGLAND, Dans la forêt, trad. de l’américain par Josette CHICHEPORTICHE. Gallmeister. 23,50 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités