Grand prix du roman de l’Académie française : Hedi Kaddour et Boualem Sansal

Hédi Kaddour et Boualem Sansal

Le Grand prix du roman de l’Académie française, qui fête cette année ses 100 ans, a été remis à Boualem Sansal et Hédi Kaddour, publiés chez Gallimard.

Boualem Sansal et Hédi Kaddour ont reçu, jeudi 29 octobre, le Grand prix du roman de l’Académie française respectivement pour 2084 : la fin du monde (Gallimard) et Les prépondérants (Gallimard). C’est donc un prix ex-aequo qui ouvre la saison des grands prix littéraires de l’automne. Ils l’ont emporté au 4e tour avec 11 voix chacun contre une voix pour Agnès Desarthe (Ce cœur changeant, L’Olivier). La proclamation a eu lieu lors d’une séance de commémoration du centenaire du prix. Les deux lauréats se partagent 10 000 euros.

La dernière fois que l’Académie a remis un prix ex-aequo, ce fut en 1999, avec François Taillandier et Amélie Nothomb en lauréats.

Initialement sélectionné dans la quasi-totalité des sélections des grands prix d’automne (Goncourt, Renaudot, Femina, Médicis et Flore) 2084 : la fin du monde, roman d’anticipation sur l’avènement d’une dictature islamiste, a finalement été évincé de plusieurs sélections, dont la troisième liste du Goncourt mardi 28 octobre, mais il est encore dans la course pour le Femina et l’Interallié. Il s’est déjà vendu, depuis sa parution fin août, à 100 000 exemplaires et figure depuis 10 semaines dans le top 20 des meilleures ventes romans Gfk/Livres Hebdo, atteignant cette semaine la 6e place.

Déjà lauréat du prix Jean-Freustié pour Les prépondérants, roman évoquant l’agitation politique dans le Maghreb des années 1920, Hédi Kaddour est aussi finaliste du prix Goncourt, du Médicis et du Fémina. »

(LIvres Hebdo, 29 oct. 2015)
bravo à eux!
retrouvez ces deux auteurs à la librairie :
— jeudi 3 décembre, 18h30 : Hedi KADDOUR
— mardi 15 décembre, 18h30 : Boualem SANSAL
Publicités