mise en bouche de Noël, 2

chabouté 1La dernière bande dessinée de Chabouté est une petite merveille.

Pourtant, adapter Moby Dick n’était pas chose aisée, tant on l’a déjà vu. Mais le dessinateur s’empare avec brio de ce classique, et son dessin en noir et blanc, au trait précis, efficace, tendu, excelle autant à exprimer le mouvement, les dialogues, les sentiments des protagonistes, que le silence… À lire en 2 tomes.    [ME]

Christophe CHABOUTE, Moby Dick. Tomes I et II.  Vents d’Ouest. 120 p. et 132 p. 18,50 € le tome

 

 

Julie a 18 ans qufamily loverand la photographe Darcy Padilla la rencontre en janvier 1993. Elle est séropositive, jeune maman, et vit avec son compagnon dans une sorte d’hébergement social « l’hôtel Ambassador ». Jusqu’en 2013, la photographe va suivre Julie, et après son décès en 2010, continuer de photographier sa famille. Les photos en noir et blanc, légendées par la photographe, permettent une proximité bouleversante.    [ME]

 

Darcy PADILLA, Family Love. La Martinière. 336 p. 62 €

 

flamencoIls sont des hommes vêtus en homme ; des hommes vêtus en femme et maquillés ; des hommes nus. Et ils dansent le flamenco. Les photos en noir et blanc, très contrastées, presque surexposées, évoquent un univers burlesque, sensuel, exubérant, mais aussi réaliste. On entend même monter le chant des gitans… Un très beau (et grand) livre.   [ME]

Ruven AFANADOR, Angel gitano — hommes de flamenco. La Martinière. 240 p. 69 €… 3,14 kg…

 

 

Publicités