boycotter Amazon pour Noël ? l’appel est lancé outre-Manche

Le groupe britannique Amazon Anonymous incite les internautes à ne pas dépenser d’argent sur Amazon pour Noël en proposant des alternatives d’achat dans un guide shopping.
A la veille des fêtes de fin d’année, qui constituent la période la plus faste pour Amazon, le groupe Amazon Anonymous, lancé au Royaume-Uni pour se faire l’écho de tous les mécontentements à l’égard de la société de e-commerce, appelle sur son site internet, dans une campagne “Amazon-Free Challenge” (le défi Sans-Amazon), à ne pas acheter sur Amazon entre le 1er et le 25 décembre 2014.

Près de 12 000 personnes se sont déjà engagées dans ce cadre à renoncer à faire leurs achats de Noël auprès de la compagnie de Jeff Bezos, ce qui représenterait déjà pour elle, selon Amazon Anonymous, un manque à gagner de 2,7 millions de livres sterling (3,4 millions d’euros), d’après le cumul des intentions d’achats pour Noël estimées par chaque internaute.

Pour que les consommateurs puissent aisément éviter de commander des produits via Amazon, Amazon Anonymous a lancé le 1er décembre sur son site, en collaboration avec le magazine Ethical Consumer, un “guide shopping sans Amazon” qui répertorie en fonction des produits recherchés (livres, DVD, jeux vidéos, etc.) des commerces physiques ou en ligne où ils pourront trouver leur bonheur.

Amazon Anonymous a pris le parti de considérer Amazon comme une drogue néfaste.

« Nous savons qu’il peut être difficile d’arrêter d’un seul coup lorsqu’on est habitué à faire des achats sur Amazon, admettent les initiateurs du guide en l’introduisant. Donc nous avons fait équipe avec Ethical Consumer pour vous apporter de meilleures options. Nous avons considéré ces entreprises selon la façon dont elles traitaient leurs employés, et vérifié si elles étaient du genre à éviter les taxes. »

Créé fin 2013 à la suite d’une pétition qui a rassemblé plus de 60 000 signataires dans la lutte contre les salaires trop bas versés par le groupe américain, le site d’Amazon Anonymous a pris le parti de considérer Amazon comme une drogue néfaste, comme le font les Alcooliques Anonymes pour l’alcool. “Si vous brisez accidentellement votre promesse [de ne rien acheter sur Amazon], vous pouvez renouveler votre démarche à tout moment. Nous sommes ici pour aider, mais vous êtes également libres de rejeter les e-mails de soutien si vous le souhaitez”, précisent sur leur page de campagne les initiateurs de l’opération de boycott du géant du e-commerce pour les fêtes.

Le site d’Amazon Anonymous propose également une rubrique « Recovery Programme » (Programme de rétablissement) qui promet un sevrage complet d’Amazon, notamment en accompagnant les employés en souffrance du cybermarchand qui souhaitent s’en sortir.

(article publié sur le site Livres hebdo, 3 décembre 2014)

Publicités