éric laurrent, les découvertes

Du plaisir et de sa jouissance, il en sera beaucoup question dans Les Découvertes, le dixième roman d’Éric Laurrent.

Laurrent a laissé ici l’adulte et ses conquêtes amoureuses (Clara Stern, 2005 ; Renaissance italienne, 2008) pour s’attarder sur ces temps de l’enfance et de l’adolescence qui façonneront le futur écrivain.

La lecture, le goût des mots inconnus, l’écriture, la contemplation : ces découvertes-là sont indissociables de celles des corps (le sien et celui de la femme), des émotions érotiques et du plaisir sexuel.

Indissociables également d’une ouverture au monde, ces découvertes permettent à Laurrent de laisser de côté le monde fermé de l’adulte de ces deux romans précédents pour agrandir la focale et convoquer dans la profondeur de champ parents, grands-parents, camarades de classe, voisins, temps historique.

Le ton est tendre, souvent drôle. On retrouve avec plaisir cette phrase longue et fluide, qui file de réminiscence en réminiscence. Le temps de la narration s’en trouve dilaté et comme en suspens.

Évidemment, on pense à Proust et à Claude Simon. L’héritage culturel est ici totalement assumé — et revendiqué, haut et clair, avec jubilation.

« Non plus démontrer, donc, mais montrer, non plus reproduire mais produire, non plus exprimer mais découvrir. De même que la peinture, le roman ne se propose plus de tirer sa pertinence de quelque association avec un sujet important, mais du fait qu’il s’efforce de refléter, comme la musique, une certaine harmonie. » (Claude Simon dans son discours de réception du prix Nobel de littérature en 1985 [Discours de Stockholm. Minuit, 1994, p.31])

Éric LAURRENT, Les Découvertes. Éditions de Minuit. 2011. 176 p. 14 €

Toute l’œuvre d’Éric Laurrent est publiée aux éditions de Minuit.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s